Les 5 moments clefs de la carrière d’Ahmed Sylla

24/01/2017 - 4:57 2658 Views

Un très beau début d’année pour l’humoriste Ahmed Sylla. À 26 ans, sa carrière prend une accélération fulgurante. Dans le « Satur­day Night Live » de Gad Elma­leh sa parodie de Karine Le Marchand l’a fait connaître du grand public. De plus son spectacle « Ahmed Sylla : avec un grand A » était diffusé sur C8 le 21 janvier dernier et son film « L’as­cen­sion«  ,en salles le 25 janvier, a fait sensation au festival de la comédie de l’Alpe d’Huez.

Tout comme Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamere ou encore Florent Peyre,  Ahmed Sylla a été repéré par Laurent Ruquier en 2011 dans son émission d’access « On n’demande qu’à en rire ».

Ahmed Sylla a grandi à Nantes dans un cité sensible. Ses parents ont toujours voulu que ses frères et lui soient placés dans des écoles prestigieuses afin qu’ils reçoivent une bonne éducation et un bagage pour la vie. Il a donc connu deux vie, d’un côté celle de son quartier avec ses amis et la délinquance, de l’autre, le milieu dans lequel il faisait ses études, un peu plus bourgeois et citadin. Cela lui a probablement apporté une certaine ouverture d’esprit. « Même si c’est utopique,j’aimerais qu’un jour ces deux mondes se retrouvent. » dit-il.

Profitons de son ascension pour découvrir, dans la suite de l’article,  5 moments critiques (ou pas) de sa carrière que tu ignores surement.

1. Fan de Louis de Funès et Coluche

Si Ahmed Sylla a toujours voulu vu devenir un humoriste, c’est grâce à Louis de Funès et Coluche. Ces deux géants de la comédie française sont parmi ceux qui influencent le style d’Ahmed Sylla.

2. Un père peu convaincu

Son père, au départ, n’était pas vraiment convaincu qu’Ahmed puisse un jour vivre de sa passion. Il fini, tout de même, par comprendre que son fils s’épanouit réellement dans cette profession et en voyant le bon résultat de son premier spectacle et aussi du suivant,  il lui a dit: « Vas y fonce ! » ».

3. Cible de grands noms de la télévision

Après avoir été repéré par Laurent Ruquier, Ahmed Sylla se retrouve être la cible de deux grands noms:  Benjamin Castaldi, qui l’engage en tant que chroniqueur de son jeu « L’académie des 9 » et de l’autre Arthur, qui le fait intervenir dans « Hebdo Show » et  « 5 à 7 » en 2016.

4. Ses premiers pas d’acteur sur TF1

Ahmed Sylla a plus d’un tour dans son sac et il le démontre en rejoignant le casting de Alice Nevers: le juge est une femme. Durant deux saisons, il incarne le rôle de l’officier Noah Diacouné.

5. En larmes au Marrakech du rire 2016

Ahmed Sylla est de loin celui qui a le plus réussit au Marrakech du rire 2016. L’humoristes’est trouvé très ému par la standing ovation. Son sketch a été le plus partagé et commenté sur tous les médias.

ahmed-art

source photo

Si tu as aimé cet article, partage et commente-le sur Facebook!