Les 5 types d’escroqueries dans les voitures les plus répandues au monde  

15/02/2017 - 10:55 3164 Views

L’escroquerie, en France et dans le monde entier, est un art criminel qui touche des catégories de personnes d’habitude « faibles » ou pourtant plus susceptibles, les vieux surtout. Celles-ci sont la proie préférée par les nombreux malfaiteurs professionnels en activité.

Il s’agit d’un phénomène difficile à arrêter parce qu’il est en évolution continue. Beaucoup de personnes se spécialisent dans les contre-mesures et mécanismes pour s’en sortir, arrivant à aiguiser les faits qui étaient de simples escroqueries, cambriolages ou vols.

Et pourtant, dans ce cas, la devise « Connais ton ennemi » peut être utile sinon fatidique. Connaitre les mouvements qui se cachent derrière un geste, une circonstance suspecte ou un simple contact représente la meilleure façon pour prévenir une escroquerie. Et ensuite, bien sûr, appeler les forces de l’ordre.

Mais découvrons les cinq types d’escroqueries les plus répandues dans le monde.

1.Le retroviseur brisé

Il s’agit probablement de l’escroquerie la plus traditionnelle. L’escroc simule la casse de son retroviseur pour inculper un chauffeur pendant une manœuvre de stationnement. D’habitude l’escroc est accompagné d’un témoin, apparemment un étranger, qui confirmera le faux déroulement des faits. Pour éviter la bureaucratie même pour une simple constatation amiable, l’escroc essaiera d’obtenir environ 50 euros, offrant au chauffeur de ne pas appeler l’assurance. specchietto

2.Pour une poignée d’euros 

Dans beaucoup de voitures une monnaie suffit, même d’une valeur infime, pour empêcher la fermeture régulière des portières. Dans ce cas, la personne malintentionnée positionne la monnaie sur le mécanisme de fermeture de la porte une fois l’auto stationnée. Quand le propriétaire s’éloigne, l’escroc a le temps de prendre du véhicule les sacs, les objets précieux, les radios et tout autre objet de valeur. C’est une pratique très diffusée surtout aux supermarchés et dans les lieux agglomérés.specchietto23.Auto-stop

Les demandes d’aide désespérées sont une autre habitude des escrocs. Aujourd’hui l’auto-stop est un phénomène de moins en moins présent en France, on préfère utiliser d’autres moyens pour voyager gratuitement ; les bus et les trains sans posséder un billet. Et pourtant, avant d’aider un homme ou une femme qui prétendent être désespérées ou avoir des problèmes, réfléchissez bien. Souvent le sollicitant s’avère être un voleur et parfois il a un ou plusieurs complices. D’abord faites attention aux détails et évaluez ses temps de réponse, ensuite regardez autour de vous et observez la présence d’un complice. Ce n’est pas une règle discriminatoire : si vous voulez être généreux, faites attention à votre bien-être. specchietto5

5.Roues crevées

Un escroc crève les roues de la voiture de la victime qui, obligée de s’arrêter, demandera l’aide au malin complice se trouvant à côté. Avec l’excuse de la réparation, le groupe d’escrocs vide l’intérieur de la voiture. Il s’agit d’une méthode très utilisée pour voler les biens des vieilles personnes dans les zones périphériques. specchietto4

6.Les faux amis

Les escrocs suggèrent, pendant la marche, la panne : un problème ou une simple roue par terre. Quand la victime s’arrête, le groupe d’escrocs agit de différentes façons : soit un appât qui attire l’attention du chauffeur tandis que les autres cherchent dans la voiture les choses précieuses, ou il s’agit d’un vol surveillé, parfois machiné par des complices des escrocs.    specchietto3

Tu as aimé cet article? Alors partage-le et commente-le sur Facebook avec tes amis!!