Les phrases les plus absurdes de Donald Trump

14/03/2017 - 4:19 4002 Views

En France nous ne sommes pas trop habitués, heureusement, aux algarades particulièrement vulgaires, inattendues ou violentes de nos hommes politiques. Mais dans les États-Unis il y a un personnage qui se distingue pour ce genre de choses c’est Donald Trump.

Président d’une organisation qui porte son nom, présentateur de télévision à The Apprentice et entrepreneur très riche, Trump a posé sa candidature aux élections primaires républicaines en vue des élections présidentielles 2016, qu’il a gagné. Il voulait être élu pour « rendre l’Amérique de nouveau grande ». Selon quelques sondages, Trump aurait été le candidat préféré par les électeurs conservatoires.

Ses inepties publiques, toutefois, ont discrédité les idées et les valeurs avec lesquelles Trump voudrait faire « renaître » son pays. Dans son catalogue, rien n’est absent : l’ignorance, le racisme, le sexisme, la stupidité, le complot.

À suivre dans cet article les 10 plus absurdes inepties publiques du président des USA.

1.Trump et les musulmans

Après les attentats de Paris et de San Bernardino, Donald Trump a invoqué une « fermeture totale et complète » des frontières américaines pour les personnes musulmanes. Selon lui cette nouvelle politique anti-islam serait nécessaire « tant qu’on n’est pas capable de déterminer ou comprendre le problème et la menace dangereuse qu’elle pose ».

Trump a ajouté aussi : « Notre pays ne peut pas être la victime des attaques horribles des personnes qui ne croient que dans le Jihad et qui n’ont pas le sens de la raison ou le respect pour la vie humaine ».trumps-phrases

2.Trump et Internet

Si les terroristes « s’enrôlent » sur Internet, comment peut-on les arrêter ? Si les enfants veulent imiter les combattants fondamentalistes, comment peut-on les faire changer d’opinion ?

Trump a une solution fantaisiste : « Fermer le web dans certaines zones, d’une façon ou d’une autre ». Il l’a dit pendant un meeting en Caroline du Sud. Pour y réussir, The Donald voudrait solliciter l’aide de Bill Gates – évidemment il pense que le fondateur de Microsoft possède les « clés » du web.trumps-phrases-7

3.Trump et les origines d’Obama

« Une ‘source extrêmement crédible’ a appelé à mon bureau pour me dire que le certificat de naissance de Barack Obama était faux ». Avec ces mots, Trump n’a pas perdu l’occasion d’alimenter les théories du complot qui soutenaient que l’ex-sénateur d’Illinois, président de presque huit ans, serait né en réalité au-delà des frontières américaines. Ces voix auraient apparu en 2008, probablement soutenues par les souteneurs d’Hillary Clinton, à ce temps-là sa rivale.trumps-phrases-5

4.Trump et la foi d’Obama

En 2011, interviewé par FOX TV, Trump affirme que dans le « vrai » certificat de naissance d’Obama il pourrait être écrit que le Président est « musulman ».

En septembre 2015, pendant la question time d’un meeting, une personne du public a harcelé Trump en disant : « Nous savons que notre président est musulman. Nous savons aussi qu’il n’est pas américain ». Trump ne l’a pas corrigé, il s’est limité à hocher la tête et à sourire.trumps-phrases-6

5.Trump et les femmes

La rhétorique offensive et rétrograde de Trump sur les femmes est alimentée par une très riche ineptie publique – une plus dégoûtante que l’autre. Une rhétorique faite de commentaires vulgaires à fond sexuel, mais le plus souvent d’insultes.

Son approche ‘macho’ à la vie et à la politique  est une des constantes de sa carrière, depuis ces débuts en affaires et à la télévision. Par exemple, quand il a dit que Bette Midler est une femme « extrêmement laide ».trumps-phrases-8

6.Trump, Hillary et le sexe

À propos des femmes, Hillary Clinton reste une des cibles préférées de Trump. C’est un retweet, effacé ensuite, publié par l’entrepreneur – ou par un membre de son personnel – sur son profil Twitter : « Si Hillary Clinton ne réussit pas à satisfaire son mari, comment pense-t-elle pouvoir satisfaire l’Amérique ? ».trumps-phrases-1

7.Trump et les mexicains

« Quand le Mexique envoie ici ses gens, il n’envoie pas ce qu’il a de meilleur. Ils n’envoient pas toi ou toi. Ils nous envoient des personnes pleines de problèmes, et ces personnes apportent ces problèmes ici, chez nous. Ils apportent les drogues, ils apportent les crimes, ce sont des violeurs. Et certains d’entre eux, je pense, sont de bonnes personnes ». C’est un extrait du discours avec lequel Trump, au moins de juin, a annoncé sa candidature pour les élections présidentielles. Un début excellent, rien à dire.trumps-phrases-2

8.Trump et le réchauffement global

Pour ne rien rater, Trump a réussi à contester la théorie – confirmée du point de vue scientifique – du réchauffement global. Pour lui, le problème des modifications climatiques est « une connerie qui doit être arrêtée, la planète est en train de congeler, les températures sont aux minimales historiques ».

Comme si cela ne suffisait pas, Trump a parfaitement compris qui a créé cette fantaisie, selon lui, c’est l’idée des Chinois.trumps-phrases-4

9.Trump et les personnes handicapées

Au mois de novembre, Trump a imité un journaliste du New York Times atteint d’une grave forme d’handicap, l’arthrogrypose. Les images semblent assez explicites. Et pourtant Trump s’est défendu en disant : « J’ai prononcé cette phrase de manière très expressive et quelqu’un a dit que je me moquais de lui. Je ne me moquerais jamais d’une personne ayant ces difficultés. Je ne le ferais jamais ».trumps-phrases-3

Tu as aimé cet article? Alors partage et commente-le sans hésiter sur Facebook!